Edito

L’Esprit Saint aujourd’hui

L’Esprit Saint a une place essentielle dans le Nouveau Testament. Son action se déploie dans trois directions : – celle de notre croissance spirituelle. C’est lui qui va permettre que nous vivions selon l’Esprit et plus selon la chair. St Paul le développe dans ses lettres. – celle de la communion et de la croissance de l’Eglise. Unis par le même Esprit nous pouvons dire : « Notre Père… » – celle de l’évangélisation, c’est ce qui est particulièrement souligné le jour de la Pentecôte. Les disciples s’adressent à tous ceux qui étaient à Jérusalem, venant des quatre coins du monde, à l’occasion de la fête. Aujourd’hui comme au début de l’Eglise l’Esprit Saint est largement donné, la preuve en est le Concile Vatican II ou entre autre le Renouveau Charismatique qui fête son jubilé d’or. Si l’Esprit Saint est largement donné, il est nécessaire que nous l’accueillions pour qu’il fasse son œuvre dans et par nos vies . C’est Lui qui va permettre de réaliser ce qui nous a été demandé le jour des Cendres : « convertissez-vous et croyez à l’Évangile ». Croire à l’Évangile n’est pas une démarche intellectuelle mais une démarche existentielle, elle implique de conformer notre vie à la parole de Jésus, cela ne peut se faire qu’avec l’accueil de l’Esprit Saint. C’est lui qui nous permet de rencontrer Jésus vivant, source d’une joie profonde qui rayonne sur notre visage. C’est ce à quoi nous invite le pape François dans son exhortation sur l’évangélisation « la Joie de l’Evangile ». « La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus Vivant »(n°1). Nous ne pouvons que témoigner de cette rencontre aux personnes qui ne connaissent pas Jésus ou qui ne le reconnaissent pas comme  leur Sauveur et Seigneur. Par là même nous répondons au commandement de Jésus qui à l’Ascension dit à ses disciples : « allez, de toutes les nations faites des disciples… et moi je suis avec vous jusqu’à la fin des temps » (Mt. 28). Cet appel est encore et particulièrement d’actualité dans un monde qui n’est plus chrétien. Nous sommes non seulement invités mais appelés à recevoir l’Esprit pour que notre communauté paroissiale rayonne dans notre quartier. C’est une urgence. Nous sommes encore trop enfermés dans le Cénacle de nos Eglises et le Seigneur nous appelle à témoigner comme les apôtres le jour de la Pentecôte. Le livre des Actes des Apôtres nous donne l’exemple de la toute jeune communauté chrétienne où les disciples vivaient en grande communion et faisaient des convertis simplement par l’amour qu’ils avaient les uns pour les autres. Nous avons demandé une effusion de l’Esprit Saint. Accueillons-le, laissons-le conduire notre vie et nos actions. Soyons témoins auprès de tous de ce qui nous fait vivre. Accueillons l’étranger, celui qui n’est pas de même religion que nous, tout comme Jésus a accueilli la Samaritaine, au lieu de lui de mander ce qu’il fait parmi nous. Nous grandirons aussi dans l’amour et la foi et nous obéirons à Jésus qui est venu non pour juger et séparer mais pour sauver et unifier. Viens Esprit Esprit Saint Viens dans nos cœurs allume le feu de ta présence !