Un peu d’histoire

Église Saint François d’Assise

Lorsque le quartier de Vauban s’est considérablement peuplé, on a construit une chapelle provisoire (le secrétariat actuel, à gauche de l’église).
Le 16 mars 1864, Mgr Cruice, évèque de Marseille, érigeait le quartier en paroisse et une église était bâtie la même année. Cet édifice modeste (longueur : 35m70, largeur : 8m75, hauteur : 12m60) fut béni par l’évèque le 10 janvier 1864. Une cloche, bénite le 17 avril 1864, fut placée sur le toit du chevet et y resta jusqu’en 1967, date de la construction du clocher. Celle cloche sonne l’Angélus trois fois par jour pour rappeler aux fidèles que l’ange, annonça à Marie qu’elle sera la mère de Jésus. Les offices sont signalés par un système électronique. L’église a reçu comme patron principal St François d’Assise et comme patronne secondaire Notre Dame des Anges.

Église Saint Joseph de Marseille

 Au 19ème siècle, le développement de la ville a nécessité la création de nouvelles paroisses. Dès la création de la paroisse Saint Joseph, le 14 août 1831, le Père Joseph ABBAT est nommé curé et chargé de l’édification de l’église. La première pierre est posée en 1833 mais la consécration n’aura lieu qu’en 1855 par Saint Eugène de Mazenod. Les plans sont de Pascal Bourse et de l’église Saint Lazare, inspirés des basiliques paléochrétiennes de Ravenne et de Florence. La décoration intérieure est confiée au peintre ORSI.
La façade de style néoclassique avec son portique est achevée en 1864 par Ferrie selon les dessins d’Aldebert. L’intérieur est de forme basilicale ancienne à plafond à caissons « renaissance » dessinés par Henri Espérandieu, de même que la tribune d’orgue. L’église comprend une grande nef, un sanctuaire en hémicycle et deux bas côtés où sont situées les chapelles de la Vierge et de Saint Joseph. Avec ses 55 mètres de long et 21.5 de large, elle demeure le plus grand sanctuaire de France sous le vocable de Saint Joseph.
Située dans un quartier résidentiel, négociants et armateurs ainsi que l’aristocratie du XIXème siècle (Edmond Rostand y fit sa première communion) ont largement contribué par leur générosité, à conférer à l’église son caractère à la fois somptueux, artistique et monumental.
L’autel, don de la famille Noilly-Prat, consacré en 1897, est en marbre statuaire blanc, orné en son centre du monogramme du Christ avec l’Alpha et l’Oméga. Le tabernacle est en onyx. Dix colonnes de marbre rouge de Numidie supportent un arc où domine la statue de St Joseph en pierre dorée. Dans la voûte du sanctuaire, les remarquables médaillons de Michelon représentent les trois membres de la Sainte Famille. L’ensemble des œuvres picturales de l’église a été confié à Sari et Varade et date de 1924.
la chaire en marbre ornée à la base de trois statues symbolisant la Foi, l’Espérance et la Charité a accueilli d’illustres prédicateurs dont les Pères Lacordaire, Didon, Monsabre, Monseigneur Dupanloup, le cardinal Lavigerie et surtout Saint Jean Bosco. A voir un petit reliquaire représentant une lettre de sa main ainsi qu’un morceau de sa chasuble (3ème chapelle à droite).
Les grandes orgues de tribune de la célèbre maison Cavaillé-Coll de Paris, inaugurées en 1868, ont été récemment restaurées et continuent, depuis Théodore Turner, d’offrir des concerts de qualité !!!
Le clocher quadrangulaire abrite un carillon de quatre cloches. A signaler également un riche mobilier liturgique et le cénotaphe de l’abbé Abbat. A Noël, on peut admirer les très beaux santons de l’abbé Sumian, célébrés par le poète Elzèar Rougier.
La paroisse Saint Joseph abrite sur son territoire :
– l’église Saint Nicolas de Myre,
– le couvent Saint Lazare des Pères Dominicains, avec sa très belle chapelle du Rosaire,
– le collège et lycée Saint Joseph les Maristes,
– le collège lycée de la petite oeuvre de saint Vincent de Paul.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Joseph_de_Marseille
http://www.tourisme-marseille.com/fiche/eglise-saint-joseph-marseille/

Église Saint Philippe – Notre Dame de Lourdes

 1869 : création de la paroisse Saint Philippe par Monseigneur Charles-Philippe Place
Au 121 rue Sylvabelle existait un immeuble de quatre étages sur un rez-de-chaussée et de cinq fenêtres sur la rue. Là se trouvait une chapelle dédiée au Sacré-Cœur desservie par des pères doctrinaires. Fin 1868, les pères quittent Marseille et leur chapelle reste fermée. Sur la demande pressante de quelques paroissiens, l’évêque décide la création d’une nouvelle paroisse. Dès qu’ils ont eu vent de cette affaire un groupe de paroissiens fait circuler une pétition demandant à rester à la paroisse Saint Victor et la transmet à l’évêque. Pas de réaction. La nouvelle paroisse compte 6000 habitants.

1870 : une statut provisoire de la Vierge est installée. Peu après l’évêque autorise le culte de Notre Dame de Lourdes.

1880 : à partir de cette date, on trouve des traces de projets de construction d’une église dans les délibérations du conseil de fabrique.

1884 : l’abbé Blanc acquiert le 60-62 Bd Notre Dame pour y construire une nouvelle église.

1885 : se présente l’opportunité d’acheter l’immeuble où se trouve l’actuelle église et le 123 rue Sylvabelle : la paroisse trouve preneur pour le Bd Notre Dame et peut ainsi acquérir l’emplacement actuel de l’église.

1894 : bénédiction de la première pierre par Monseigneur Robert. Une église provisoire en bois est construite sur le terrain vague au 53 Bd Notre Dame.

1898 : célébration des solennités en l’honneur de la purification de Marie dans la nouvelle église encore inachevée.

1928 : achat du 119 rue Sylvabelle pour construire la chapelle Saint Philippe en face de la Chapelle du Sacré Cœur afin d’équilibrer l’église.

1930 : consécration solennelle de l’église par Monseigneur Dubourg.

1931 : inauguration de la Sainte Table et de la chaie en marbre blanc.

1933 : inauguration de l’orgue modifié.

L’orgue a été construit aux alentours de 1860 par Cavaillé-Coll pour servir d’orgue de choeur à l’église Saint Joseph. La paroisse de Saint Joseph l’a offert à Saint Philippe après l’inauguration du grand orgue également un Cavaillé-Coll en 1873.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Philippe_de_Marseille

http://www.tourisme-marseille.com/fiche/eglise-saint-philippe-marseille/